expert qualibat, ravalement de façade à rouen économie d'énergie des batiments à rouen économiser la chaleur de son domicile expert isolation thermique extérieure à rouen


Formation aux Économies d’Énergie des entreprises et des artisans du Bâtiment à Rouen

expert isolation thermique extérieure à Rouen


Nos Compétences

- Décapage thermique
- Imitation pierre
- Démolition
- Démoussage
- Isolation intérieure/extérieure
- Isolation Thermique par
   l'Extérieur I.T.E.

- Petite maçonnerie
- Peinture
- Pose de parquet & carrelage
- Ravalement de façade
- Ravalement projeté
- Rénovation

Nos Finitions

- Ravalement avec enduit gratté
- Ravalement avec enduit écrasé
- Imitation pierre
- Finition grattée avec bande
- Chaînages d'angles
- Diverses déco libres
   avec enduits





L'Isolation Thermique par l'Extérieur (I.T.E.)



Parce qu’isoler rime avec ecco-nomiser !


L'isolation par l'extérieur permet aux murs d'emmagasiner la chaleur du chauffage (à la différence de l'isolation intérieure où le mur extérieur emmagasine du froid) et donc d'éviter les à-coups de chauffage en limitant les variations d'apports so-laires. La chaleur intérieure est donc plus stable et agréable. En été, grâce à l'isolation extérieure, les murs emmagasinent la fraîcheur de l'habitation la nuit pour la restituer la journée et inversement, la chaleur de la journée est restituée la nuit. Les ponts thermiques sont des endroits dans le mur où il y a une rupture d'isolant. On les compare souvent, et à raison, à des fuites d'énergie. Avec l'isolation extérieure, il n'y a aucun pont thermique, c'est donc autant de fuites d'énergie évitées. En effet, on peut sché-matiser l'isolation extérieure comme une enveloppe recouvrant tout le bâtiment et il n'y a pas donc pas ou très peu de ruptures d'isolant et donc de ponts thermiques.

Avantages :


- une performance énergétique élevée ce qui lui assure un diagnostic de performance énergétique de bon niveau lors d’une éventuelle revente.

- Supprime les ponts thermiques ce qui va éliminer la con-densation et les moisissures.

- Permet de modifier son habitation sans déménagement lors des travaux.

- La surface habitable est conservée. On réalise une écono-mie de 3 à 4% par rapport à l’isolation intérieure.

- Un coût plus cher mais des possibilités de bénéficie d’avantages fiscaux et de primes intéressantes.

- Améliore l’inertie de l’habitation (temps de conservation de la chaleur ou de la fraicheur) hiver comme été.

- Et biensûr une diminution non négligeable de votre facture énergétique (chauffage) pouvant aller jusqu’à 30%

Les aides :

Crédit d’impôt (en savoir plus)

- Un taux de 25%, réservé aux bouquets de travaux

- Un taux de 15%, qui s'applique aux actions simples, sous conditions de ressources.

- L'éco-prêt à taux 0 % ou PTAZ

- La région Haute-Normandie ouvre le droit au chèque énergie : obtenez ainsi 50€ du m² sous conditions de res-sources.

- L’Anah offres des aides pouvant être de 35 à 50% de 20000€ en fonction de vos conditions de ressources.

- Une TVA baissée à 5.5%.

- Des aides communales peuvent aussi vous être allouées.


Voir nos réalisations I.T.E.



Qu'est ce que l'Isolation thermique par l'extérieur (ITE) :


L'isolation extérieure , les parements et les bardages

Cette solution nécessite généralement une épaisseur d’isolant plus faible. L'isolation extérieure est plus adaptée à l'isolation des résidences principales. Elle permet de conserver la masse thermique du mur à l'intérieur de l'enveloppe isolée. L'habitation, chauffée en continu, monte en température lentement dans toute sa masse mais se refroidit faiblement lorsqu'elle est inoccupée. L'isolation extérieure est par contre difficile à mettre en œuvre sur certains édifices anciens (pierre apparente, façades ouvragées) et nécessite presque toujours l'intervention de professionnels qualifiés. Dans le cas d'une transformation, on choisit cette dernière solution si les dépenses de chauffage sont importantes car l’isolation obtenue est forte. Une isolation extérieure dans le cas où l'isolation est inexistante est intéressante car elle n’empiète pas sur le domaine habitable. Son épaisseur, peut aller jusqu'à 20 cm et elle supprime facilement les ponts thermiques (abouts de planchers,…) sauf au niveau des fondations. Une épaisseur de 10 cm d'un isolant extérieur équivaut à 20 à 25 cm du même isolant intérieur sur le total des consommations lorsqu'il y a beaucoup de ponts thermiques. Pour les bâtiments isolés par l'extérieur qui s'appliquent à perpétuer une esthétique héritée du passé, dans l'utilisation d'une lame de pierre de faible épaisseur placée en parement, les éléments d'ornementation (corniche, bandeau, pilastre, etc.) augmentent les sources de problèmes car les systèmes de fixations qui traversent l'isolant, sophistiqués et coûteux, doivent éviter les ponts thermiques et les problème d'étanchéité. La tendance est à des enduits léger, couvrant l'isolant ou des bardages légers.

30 % de la chaleur d'un bâtiment est perdue via les murs mal isolés, l'ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) est plus efficace que l'isolation par l'intérieure. Elle a d'abord été utilisée pour les bâtiments collectifs (HLM notamment) et de plus en plus pour les maisons particulières. Le « manteau isolant » augmente l'inertie thermique de tout le bâtiment et règle tout ou partie des problèmes de ponts-thermiques, ce qui présente un avantage important en régime transitoire. A qualité d'isolant égale, elle diminue beaucoup les pertes de chaleur l'hiver et conserver la fraîcheur de la nuit dans la maison pendant l'été. En France, elle devrait être encouragée par la RT 2012 (obligation au 28 oct. 2011 pour les bâtiments neufs de répondre à la norme bâtiments basse consommation (BBC ; moins de 50 kWh/m²/an pour les logements ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) dans des zones où le marché immobilier a un besoin manifeste de revitalisation et dans les bureaux et les locaux d'enseignement. Fin 2011, tous les bâtiments tertiaires et autres logements devront aussi y répondre, tout en respectant les dispositions du PLU ou du RNU. En France en 2011, 170 millions de m² de revêtement façade constitueraient 75 à 80 % du marché de la rénovation des bâtiments collectifs, la maison individuelle neuve ne constituant que 3 % du marché, et la rénovation de l'ancien encore moins.

Techniques : L'ITE se conçoit sur des murs plans et verticaux (maçonneries de parpaings, briques, blocs de béton cellulaire, revêtues ou non d'un enduit ciment ; des parois en béton banché ou préfabriqué; des maçonneries de pierre. L'isolant (panneaux d'isolants divers (écomatériaux éventuellement), briques de polystyrène expansé collées... est fixé sur le mur à l'extérieur de l'habitation et protégé par un enduit ou lambris, éventuellement lors d'une démarche de rénovation de façade. Pour l'étanchéité, une des solutions est une première couche ou sous-enduit avec armature en fibre de verre marouflée dans son épaisseur est généralement apposée pour satisfaire aux principales fonctions mécaniques. Dans un second temps, une deuxième couche ou enduit de finition est appliquée pour les fonctions décoratives d'aspect. Un usage mixte est possible (ex ITE en façade arrière uniquement pour un immeuble dont la façade est patrimonialement intéressante), mais avec une légère perte d'isolation. De systèmes d'isolation de toitures par l'extérieur existent aussi, faciles à combiner avec une rénovation de toiture et de réfection de combles ou pose de panneaux solaires.

En savoir plus.




logo ecco ravalement rouen
278, route de dieppe - 76250 Deville-lès-Rouen